MUSIQUE DE FILM : La star invisible du Cinéma Camerounais

musique-de-films-camerounais-lefilmcamerounais-2

Que ce soit pour une comédie telle que “Le Blanc d’Éyenga” ou pour un film d’horreur comme “Monsieur L’Abbé“, la musique de film est un outil qui est omniprésent autant dans le Cinéma Camerounais que mondial.

Il est souvent dit que bien utilisée, la musique de film reste invisible au spectateur. Elle ajoute de la tension dans certains films comme “Engagement Mortel” et de la comédie dans d’autres. Dans nos films  Camerounais, elle a un job en plus, nous expliquant davantage mais inconsciemment la situation des personnages dans le film.

musique-de-films-camerounais-lefilmcamerounais-2

Par exemple, quelques notes de la chanson “Sawa Romance” de l’artiste Locko pourraient être utilisées pour accompagner les moments de complicité entre Mathilde et Luc dans le film “W.A.K.A”. Françoise Ellong a fait appel au très talentueux compositeur de musique de films Saul James pour son oeuvre, laissant également la place aux Artistes locaux telles que Douleur, Franky P., le groupe Métissage, le Lawal Band ou encore Malanguè Beaugrand de s’exprimer dans certaines scènes.

Et si au départ les Cinéastes Camerounais étaient plus enclin à utiliser des musiques génériques dans leurs films, aujourd’hui, la tendance est plus dirigée vers une musique créée ou customisée localement comme le prouve cette celle utilisée dans la bande annonce du court-métrage “Walls” de Narcisse Wandji.

musique-de-films-camerounais-lefilmcamerounais-3

Nous regrettons cependant toujours l’utilisation encore trop fréquente de musiques qui ne sont pas libres de droits par certains Réalisateurs locaux, une pratique dangereuse qui peut donner suite à des poursuites judiciaires.

Chez Le Film Camerounais, nous sommes curieux de voir comment va évoluer la musique de films dans les productions Camerounaises, son avenir s’annonçant riche et très intéressant à tous les niveaux.

P.P.

Advertisements