Category Archives: A l’affiche

À L’AFFICHE : Retour au moyen-âge camerounais

ekop-djam-film-nabe-daone-lefilmcamerounais-12.jpg

Les films sur l’époque médiévale au Cameroun sont rares. Assez pour que LFC célèbre les quelques productions en cours.

Les films de la période médiévale du 237Land, celle des royaumes camerounais ne sont pas courants au Cinéma. Néanmoins, quelques Cinéastes s’aventurent dans ce passé riche en enseignements et malheureusement trop méconnu.

Parmi les films à découvrir cette année dans ce genre cinématographique, figure « Peau de Panthère » de Brice Numkam avec Alain Bomo Bomo en tête d’affiche. Nominé aux Écrans noirs 2018 dans la catégorie Longs-métrages camerounais, le film raconte le combat de FONO pour la succession au trône de son père, le défunt roi du pays NGRAPHI. 

Peau-de-panthère-lefilmcamerounais-1

Également attendu, « Ekop Djam » de Nabe-Daone devrait réjouir tous les curieux de films moyenâgeux camerounais. En plus de l’histoire attrayante de Ndjende, albinos rejeté par tout le village y compris son père, et élevé dans le secret par une vieille femme pour lui sauver le vie, le film promet une intéressante reconstitution d’une communauté de vie avant l’arrivée des premiers explorateurs européens au pays.

Dernier et non des moindres, « Hemlè » de Yana Mbenda. Beaucoup de mystère entoure le film, mais les images et vidéos distillées mettent déjà l’eau à la bouche : costumes et armures d’époque, décors magnifiques (au moins en apparence). En sommes, de quoi aiguiser l’appétit des LFCinéphiles. La sortie du film nous dira si le résultat final est à la hauteur de sa communication, actuellement rondement menée. 

Les films dont l’histoire se déroule durant le moyen-âge camerounais sont pleins de promesses. Mais seul l’avenir sera en mesure de confirmer ces espoirs. 

M.N.

Advertisements

À L’AFFICHE : De chanteuses célèbres à actrices de Cinéma

Kareyce-fotso-Chanteuses-Cinema-lefilmcamerounais-4

Comme nous l’écrivions dans un précédent article, les frontières entre le Cinéma et la musique sont assez perméables. Et ce ne sont pas Charlotte Dipanda, Kareyce Fotso, ou encore Lady Ponce qui vont nous contredire. Les chanteuses se sont essayées au Cinéma et/ou à la télévision.

Elles chantent, mais endossent aussi accessoirement la casquette d’actrices, à l’image de Charlotte Dipanda, qui fait partie du casting de « River Hotel » de Didier Ndenga. Dans la série diffusée à partir du 25 juin prochain sur la chaîne TV5 Monde, elle sera aux côtés d’Eriq Ebouaney. La chanteuse et auteure-compositrice y campe le rôle de Laura, une jeune femme tourmentée en amour. 

 

Kareyce Fotso a de son côté déjà franchi le passage de chanteuse à actrice. Diplômée d’un BTS en audiovisuel et photographie, elle a joué dans « Immersion» de Frank Olivier Ndéma, un thriller policier en trois épisodes de quinze minutes. Kareyce Fotso, qui a représenté en 2009 le Cameroun aux jeux de la Francophonie était, dans ce court-métrage, aux côté de Blanche Bana, meilleure actrice aux Écrans Noirs 2015.

 

Lady Ponce s’est elle aussi déjà laissée séduire par le Cinéma. En 2016, la chanteuse de Bikutsi a interprété le rôle d’un agent de justice dans « Rose on A Grave » de Enah Johnscott, une des premières productions de Blue Rain Entertaintment. Dans ce drame amoureux, Lady Ponce a partagé la vedette avec Syndy Emade. 

 

L’attraction entre le Cinéma et la musique est décidément bien forte au 237 Land.

N.M