Tag Archives: le film camerounais

APPEL À CANDIDATURES : Stages de formation au Maroc

L’Association Ecrans Noirs propose des offres de stage de formation pour 3 jeunes camerounais au Maroc du 15 au 22 décembre 2018. Fin des candidatures le 25 novembre.

Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des Jeunes professionnels ou passionnés de Cinéma, l’Association Ecrans Noirs, dans le cadre de son partenariat avec Royal Air Maroc et le Festival du cinema de Kouribga, et par l’entremise de l’Institut Spécialisé de Formation aux Métiers du Cinéma et de l’Audiovisuel de l’Afrique Centrale, offre un stage de formation à 3 jeunes camerounais âgés de moins de 37 ans, du 15 au 22 décembre 2018 au Maroc, en marge du Festival du cinema de Kouribga, dans les spécialisations ci-après:

  1. Montage numérique, niveau perfectionnement
  2. Écriture de scénario. niveau perfectionnement
  3. Analyse Filmique (pour producteurs et critiques)

Fiche d’inscription de candidatures disponible ici à envoyer avant le 25 novembre à minuit, accompagnée d’éléments exigibles contenus sur la fiche.

Contacts et informations

Tel : 242 89 76 21 / 655 05 91 89

iscac@ecransnoirs.org

Advertisements

VIDEO : «  Je Go », une animation sur l’émigration en Europe

Affiche JE GO« Je Go », la dernière de 2 min 46 secondes de Steve Ndoumbè N. aborde les enjeux de l’émigration vers l’Europe. Explication du réalisateur. 

SYNOPSIS : Kappo, jeune Camerounais d’une trentaine d’années décide d’aller en Europe contre l’avis de ses parents, chercher les mains de ses frères que l’homme blanc aurait pris de force selon une légende racontée par son grand père.

Le réalisateur Steve NDOUMBE s’explique sur son projet:

Selon une légende qui provient de mon imagination, lorsque les blancs venaient en AFRIQUE, ils tranchaient les mains (prenaient la main d’œuvre) des AFRICAINS pour aller développer leurs continents.

Aujourd’hui, les jeunes AFRICAINS tentent d’effectuer le voyage pour l’occident prétendant aller chercher la vie (les mains que l’homme blanc aurait enlevé à l’AFRIQUE). C’est la raison pour laquelle, mes personnages sont sans mains. Sauf que ça reste une grosse illusion de penser que l’AFRIQUE va se développer parce que nous sommes allé chercher les moyens chez le blanc.

Nous, jeunes AFRICAINS, devrions pouvoir transformer nos ressources et nous unir afin d’être compétitifs sur les différentes plateformes internationales. (Steve NDOUMBE N)

M.N.