Category Archives: News

AWARDS : Trophées Francophones à Yaoundé, une leçon de Cinéma !

trophées-francophone-2017-lefilmcamerounais-9
Georges Madiba (Dir. de la Cinématographie) & Gérard Essomba (acteur – “Prix d’Honneur”)

La soirée du samedi 16 décembre a vibré au rythme des Trophées Francophones du Cinéma, qui depuis le 4 décembre dernier a posé bagages dans la ville de Yaoundé. Le Film Camerounais était présent à cette remise de récompenses au Palais des Congrès : quelle (belle) leçon !

C’est simple : les Trophées Francophones du Cinéma ont prouvé qu’un événement digne de ce nom et à la hauteur de ce qu’est le 7ème Art dans sa nature la plus profonde est possible au Cameroun ! Quel bonheur de voir tant de chic, de glamour, de professionnalisme et de fluidité dans l’organisation d’une soirée qui ne se voulait pas seulement exceptionnelle, mais qui l’a été à tous points de vue … ou presque.

trophées-francophone-2017-lefilmcamerounais-7

Mais avant toute chose, nous souhaitons évoquer l’engouement en salle (Canalolympia Yaoundé) de nombreux cinéphiles qui ont fait le déplacement découvrir les films en compétition. Une mention spéciale, qui lui a d’ailleurs valu un prix du public à Thierry Ntamack, qui a battu un joli record avec son film “La Patrie d’Abord“, car il y avait tellement de monde que la projection a eu lieu en simultanée à l’extérieur de la salle. Le film avait au total 6 nominations et repart avec deux prix, dont celui de Greg Belobo qui a remporté ex aequo le prix du meilleur second rôle. L’autre ex aequo de la soirée côté Cameroun a été “Djambar : Sembène l’insoumis” d’Eric Bodoulé Sosso, un excellent documentaire que nous vous recommandons de voir absolument si vous êtes un passionné de Cinéma.

Accompagné par le duo de charme Moustik – Laura Dave, nous avons tous vécus une soirée de remise de trophées dont nous nous souviendrons longtemps. La scène était magnifiquement éclairée, les moyens techniques mis à disposition étant à la hauteur de la qualité exceptionnelle du retour vidéo que nous avions dans l’écran géant de la salle. C’est avec classe que des personnalités du milieu du Cinéma à l’instar de Claire Denis la présidente du Jury, ont défilé sur la scène, accompagnés d’un orchestre qui avait pour le coup l’art de la synchronisation. Les différents intermèdes musicaux ont donné le souffle parfait nécessaire pour une soirée équilibrée avec une mention très spéciale à Kareyce Fotso, dont la prestation restera à notre sens la meilleure de la cérémonie.

Mais le vrai moment de la soirée, a certainement été cet hommage incroyable rendu à Gérard Essomba. Un instant magique durant lequel le temps s’est arrêté, où nous avons tous mesurés l’ampleur de la carrière de l’Homme, où nous nous sommes sentis fiers de pouvoir compter une telle figure dans notre cinématographie nationale. Son prix d’Honneur, comme une évidence … Gérard Essomba est un Grand et nous en appelons à la jeune génération de Cinéastes Camerounais : réveillez-vous !

trophées-francophone-2017-lefilmcamerounais-4

Les Trophées Francophones nous ont donné une belle leçon de Cinéma, en nous montrant sans fioritures la valeur de cet art via les moyens humains et techniques déployés pour que cette cérémonie reste à jamais gravée dans nos mémoires. La magie a opéré : tout simplement.

Crédit photos : Trophées Francophones du Cinéma 

Advertisements

HOT NEWS : Une Camerounaise nominée aux CESAR 2018 !

cesar-2018-josza-anjembe-lefilmcamerounais-1

Originaire du Cameroun et basée en France, Josza Anjembe a de quoi être fière : son court-métrage multi primé “Le Bleu Blanc Rouge de mes Cheveux” est en lice pour le CESAR 2018 de cette catégorie !

En compétition officielle à la 20ème édition du Festival Ecrans Noirs, “Le Bleu Blanc Rouge de mes Cheveux” est de ces  films que vous n’oubliez pas facilement après l’avoir vu. D’abord à cause de sa photo (image) remarquable, mais surtout grâce à la mise en scène sans fioritures qui marche à merveille et un casting qui chez Le Film Camerounais, nous a bluffé !

cesar-2018-josza-anjembe-lefilmcamerounais-3

Pour rappel, le film raconte l’histoire de Seyna (Grace Seri), qui a dix sept ans est une adolescente d’origine Camerounaise née en France et qui aime profondément son pays. Ses parents sont fiers de leur fille qui vient d’obtenir son baccalauréat et tandis qu’elle approche de la majorité, la jeune femme ne rêve que d’une chose : acquérir la nationalité Française. Ce qui n’est pas du goût de son père qui s’y oppose catégoriquement.

LE BLEU BLANC ROUGE DE MES CHEVEUX – Extrait from Yukunkun Productions on Vimeo.

Nous souhaitons bonne chance à Josza Anjembe et tenons une fois de plus à lui signifier notre fierté de la voir en lice du CESAR du meilleur court-métrage pour cette année 2018.

cesar-2018-josza-anjembe-lefilmcamerounais-5