VIDEO: Cinéma et musique, une frontière perméable

Tchuisse-stelle-liens-cinema-musique-lefilmcamerounais-1
Stella Tchuisse – Actrice

Des industries fusionnelles. Les liens entre le cinéma et la musique sont plutôt étroits. L’importance croissante de bonnes musiques de film pour soutenir l’atmosphère d’une scène ou d’un état d’esprit n’explique pas à elle seule cet état de fait. Au Cameroun, les frontières entre artistes de cinéma et artistes musicaux peuvent être parfois perméables.

Des producteurs de musique / ou chanteurs qui investissent le milieu du cinéma et vis-versa. La situation est de moins en moins inhabituelle au 237 Land. Le premier, et le plus évident qui vient à esprit est Dr Nkeng Stephens, dont le dernier court-métrage “CASEAR” a été bien accueilli. Mais Dr Nkeng Stephens est surtout connu pour avoir signé nombre de clips dont ceux de Salatiel, Mr Leo, Daphne, Michael Kiessou, Dareal, X Maleya entre autres.

D’autres artistes, acteurs et actrices cette fois, se sont frottés à l’industrie musicale. Non pas en tant que chanteur, bien que certains tentent de cumuler les deux talents, mais en y figurant. Stella Tchuisse a par exemple mis en ligne deux cover face plutôt réussis d’ “On se connait pas” de Mr Léo et “Gimme more” de I.V.O. Des prestations qui en disent plus long sur son immense potentiel en tant qu’actrice que musicienne. 

De son côté, l’acteur Jeffrey Epule a fait un passage remarqué dans le dernier clip de Blanche Bailly “Bonbon”,  où il y campe le rôle d’un séducteur qui se fait prendre au piège vengeur de la malicieuse chanteuse. L’acteur a récemment joué l’un des personnages principaux de “Breach of Trust” de Nkanya Nkwai (2017).

Même son de cloche pour Alain Bomo Bomo qui joue, comme LFC l’écrivait dans un précédent article, le twist parfait et terriblement efficace dont se sert la chanteuse Arielle T. dans son clip “C Mon Bébé” ! Arielle T. ne pouvait pas trouver meilleur ambassadeur de l’homme idéal que notre Alain Bomo Bomo national.

Le Cinéma et la musique ne sont donc pas prêts de se lâcher de si tôt, pour le plaisir des Cinéphiles et des mélomanes. 

M.N.

Advertisements