All posts by lefilmcamerounais

NECROLOGIE : Sergio Marcello Fouamno n’est plus …

sergio-marcello-fouamno-mort-lefilmcamerounais-2

L’acteur et réalisateur Sergio Marcello Fouamno mort jeudi 09 mai 2019 à Douala. Âgé de 44 ans, il est décédé des suites d’un arrêt cardiaque.

Le 7e art camerounais vient de perdre  un valeureux guerrier de la culture. L’acteur réalisateur, né Sergio Marcellin Fouamno en 1975, a joué dans de nombreux films et en a aussi réalisé bon nombre. Sa notoriété n’était plus à présenter dans le domaine cinématographique du 237Land.
sergio-marcello-fouamno-mort-lefilmcamerounais-7
D’après certaines sources, Sergio Marcello Fouamno aurait eu un malaise dû à l’hypertension. Pourtant, les services de ce dernier étaient sollicités pour une assistance technique à la série-web “Les minutes de Mamiton”. Il n’a malheureusement pas pu apporter son aide jusqu’au bout. La mort a tragiquement mis fin à la vie du natif de la ville de Bafoussam, seulement après 17 ans de carrière.
sergio-marcello-fouamno-mort-lefilmcamerounais-4
Sergio Marcello Fouamno et Lucie Memba Bos qui a fait partie du casting principal de “Ntah Napi”
La flamme de la passion pour le Cinéma commence à brûler en lui à partir de 2002 du côté du Nigeria. Mais, c’est seulement en 2009 qu’il décide de faire un retour au Cameroun avec la série « Paradis ». Celle ci, grâce à son succès, sera  rebaptisée « Under The Mountain » quelques années plus tard. Avec le succès de « Under The Mountain »,  Sergio Marcello Fouamno ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il va continuer son aventure avec  le  long métrage « Network ».
sergio-marcello-fouamno-mort-lefilmcamerounais-6
En 2014, Sergio Marcello Fouamno   remporte le prix du “Meilleur Film Camerounais” au Festival Écrans Noirs aux côtés du réalisateur Ousmane Stéphane avec le film “Ntah Napi, la petite femme Bamoun“.  Il a aussi fait pas mal de co réalisation notamment  avec Saimon William Kum pour  « Hunted », Stéphane Beker Jung pour  « Le cœur d’Adzaï ». Il faudrait aussi rappeler que l’homme faisait parti des cadres de  la “Bua Film Académy”. Cynthia Elizabeth Ngono est sacrée deux fois “Meilleure Interprétation Féminine” (2014 et 2017) grâce à des films co réalisés par Sergio Marcello Fouamno.
sergio-marcello-fouamno-mort-lefilmcamerounais-5
“NTAH NAPI” remporte 2 prix aux Ecrans Noirs en 2014 “Meilleur Film Camerounais” et “Meilleure Interprétation Féminine”
Au moment où le brave homme de 44 s’apprêtait à entrer dans un nouveau challenge avec la web-série « Les minutes de Mamiton », il a croisé la mort sur son chemin. Son départ brusque crée un grand vide dans la vie du Cinéma Camerounais.
La viralité  avec laquelle la nouvelle s’est répandue sur la toile témoigne à suffisance qu’un grand s’est est allé.  La grande famille du cinéma a ainsi  investi les réseaux sociaux avec des vibrants hommages à l’endroit du disparu.
Voir “NTAH NAPI” sur WOURI TV ci-dessous :

N.J.S.

Advertisements

FESTIVAL : Festico 2019, c’est fini !

festico-2019-cloture-lefilmcamerounais-2

Après 4 jours d’ambiance humoristique, la 7ème édition du Festival International des Images Comiques (FESTICO)  s’est achevée ce  dimanche 05 mai 2019 à Sita Bella. Cette Cérémonie de clôture  était  ponctuée par quelques articulations telles que les projections, et la remise des  prix.

C’est dans une salle de  plus de 300 personnes que  le FESTICO, débuté le 02 mais dernier, a conclu ses 4 jours  activités. Une affluence qui justifie la croissance du festival, qui est d’ailleurs  le seul événement dédié à l’humour en Afrique. Devant cette avancée remarquable, Engo Fernand n’a pas caché sa satisfaction.

festico-yaounde-ferdinand-engo-lefilmcamerounais-14
Ferdinand Engo, Délégué Général du FESTICO

« Ce à quoi j’assiste aujourd’hui est inédit. Des gens se sont massivement mobilisés pour ce Festival, c’est une grande joie pour moi de savoir que les gens sont entrain de progressivement retrouver l’envie d’aller dans les salles de Cinéma. Sur ce point, vraiment c’est un vrai satisfecit ».

Le FESTICO 2019 a fait des projections dans des lieux  différents. Notamment dans la salle Sita Bella, au Centre Culturel “The House” de Symbock et  à Nfandena stade omnisport. Un déploiement sur le terrain qui a amélioré l’audience du Festival avec plus de 4000 personnes présentes  à cette 7ème édition.  Pour également booster sa visibilité, Le FESITCO a mis la barre très haute, en enrôlant 62 partenaires pour sponsoriser son événement. Il faut noter la collaboration avec Canal+  qui permettra à tous les grands absents de revivre les grands points du FESTICO 19 sur toutes les chaines Canal+.

festico-yaounde-ferdinand-engo-lefilmcamerounais-3

Pour apporter une touche particulière dans leur manière de remercier les participants, le FESTICO  a décidé de distinguer certains avec prix  tels que le Prix Spécial de LA GUILDE des Acteurs et Comédiens d’Ongola, le prix YES  PAPA et le Prix Spécial FESTICO 7.

festico-2019-cloture-lefilmcamerounais-3

Christian Kanyinka Mota, l’humoriste congolais a remporté le Prix spécial de LA GUILDE des acteurs et comédiens d’Ongola. Celui en qui s’est incarné l’esprit de Jean Michel Kankan a doublement été récompensé, avec la nomination d’ambassadeur du FESTICO en RDC.  Une distinction qui représente pour lui un  grand  succès

«  Au départ quand j’imitais Kankan, mes camardes de classes congolais se moquaient de moi, mais aujourd’hui  grâce à ça je me retrouve au Cameroun aujourd’hui pour ressusciter cet icône de la comédie Africaine. Je suis tellement fiers d’avoir remporté ces prix ».

Le prix de YES PAPA est revenu à Alphonse Béni, réalisateur Camerounais. Cette distinction lui est décernée pour l’énorme travail qu’il abat pour le Cinéma Camerounais depuis 1970.

Madame Christine Marie Whassom, fondatrice de Cordia prod a été la lauréate du prix spécial FESTICO 7. Elle fait partie de ceux qui ont porté le projet de la statue de Jean-Pierre Dikongue Pipa sur la place des Cinéastes à Ouagadougou au Burkina Faso durant le Cinquantenaire qui s’est achevé en Février dernier. Ces trois personnes ont été les heureux vainqueurs des prix du FESTICO édition 7.

festico-2019-cloture-lefilmcamerounais-4

Malgré les améliorations observées au FESTICO de cette année, il faudrait  noter que l’organisation n’a pas été facile pour le promoteur du Festival, ENGO Ferdinand.

«  Aujourd’hui on clôture le Festival, c’est bien ! Mais, cela n’a pas été facile. Il manque toujours un réel appui financier.  Il faut encore régler pas mal de choses pour que dans les années  à venir ce soit dans une autre dimension. Néanmoins je remercie tous les partenaires, médias, acteurs et mon équipe pour l’apport de chacun dans ce projet qui dure désormais depuis 7 ans ».

N.J.S.