DÉCÈS : La comédienne Lydia Ewandé s’en est allée

lydia-ewande-actrice-deces-lefilmcamerounais-3.jpg

La nouvelle nous est parvenue chez Le Film Camerounais via la page facebook de la journaliste freelance et blogueuse Marthe Ghislaine Ekambi Dayas-Eyoum : Lydia Ewandé a tiré sa révérence le 20 avril dernier après une carrière à la fois bien remplie et discrète.

Vous la connaissez certainement pour ses rôles dans “Black Mic Mac” (1986), “Métisse” (1993) ou encore “Marche à l’ombre” (1984). Mais Lydia Ewandé, c’est d’abord une belle carrière au théâtre et pas mal de rôles campés à la télévision. Véritable Artiste, la musique a aussi fait partie d’elle comme en témoigne sa discographie.

Première comédienne africaine présente dans la sphère cinématographique française, la carrière de Lydia Ewandé démarre dans les années 50 notamment avec Jean Genêt dans la pièce de théâtre “Les Nègres”, comme nous le rappelle son amie Ekambi Dayas Eyoum sur sa page Facebook. Egalement première africaine à avoir reçu le prix Jean Cocteau, sa page IMDB (Internet Movie DataBase) nous montre qu’elle a eu une carrière bien fournie et ce jusqu’en 2007.

lydia-ewande-actrice-deces-lefilmcamerounais-2.jpg

Actrice dans des séries comme “L’Instit.” ou encore “Navarro”, son dernier téléfilm s’appelle “Les mariées de l’isle Bourbon” réalisé par Euzhan Palcy. Chez Le Film Camerounais, nous avons souhaité lui rendre un petit hommage et espérons que sa disparition ne passera pas inaperçue dans le milieu du Cinéma d’ici et d’ailleurs.

Retrouvez Marthe Ghislaine Ekambi Dayas-Eyoum sur son Blog.

 

Advertisements