PEOPLE : Les multiples facettes de Nchifor Valery

Valery-Nchifor-lefilmcamerounais2

Il a interprété le rôle du mari violent, du déséquilibré mental ou encore de l’énigmatique otage. Nchifor Valery est un acteur reconnu aux multiples facettes qui a récemment ajouté à la longue liste de ses talents celui de producteur. LFC fait un éclairage sur cette étoile du Cinéma camerounais. 

Son visage vous est forcément familier. Nchifor Valery est un des acteurs incontournables du moment. Il a campé le rôle de l’époux violent dans le court-métrage multi-primé « Alma » de Christa Eka Assam (2015). À la même période, il interprète le personnage d’un mystérieux captif dans le court-métrage « 33 » de Tebo Njei. En 2017, il a enchaîné les films acclamés par les critiques et / ou primés lors de festivals nationaux et internationaux : “Rebel Pilgrim”, “Life Point”, “Expression”, “Breach of Trust”, A Man for the Weekend.

Cette année, il a fait partie du casting de “Little Cindy” de Billy Bob Ndive Lifongo. L’acteur était une nouvelle fois aux côtés de Syndy Emade, avec qui il a déjà joué.

Si Nchifor Valery est un acteur qui compte, c’est aussi parce que c’est un homme de talent reconnu dans le milieu. En 2012, il remporte le prix du meilleur espoir masculin du Zulu African Film Academy (ZAFAA), du meilleur second rôle au Cameroon Movies Merit Awards (CMMA) et est récompensé d’une mention spéciale du Jury au Zanzibar International Film Festival (ZIFF) pour son interprétation dans « Obsession » (2011) d’Achille Brice, un film également multi-primé. Un tournant dans sa carrière.

À 29 ans, Nchifor Valery n’est pas un novice dans l’industrie. Il a tourné pour la première fois au grand écran dans le film « Leather Gangsters » (2006) de Eta Tabot Rene. Dans le thriller « 33 » dont le scénario repose presque exclusivement sur son personnage, il interprète brillamment le rôle du mystérieux otage d’une machiavélique voix. Une performance remarquée qui lui permet d’ajouter le talent de co-producteur (de « 33 ») à celui d’acteur. Chapeau l’artiste.

M.N.

Filmographie depuis 2017

  • “Little Cindy” (de Billy Bob Ndive Lifongo, 2018)

  • Rebel Pilgrim (Paul Samba, 2017): Meilleur film de l’année 2017 aux Red Feather Awards.  Meilleur film 2018 de la CAMIFF

  • Life Point (Achille Brice, 2017): Compétition officielle Écrans noirs et FESPACO

  • A Man For The Weekend (Syndy Emade, 2017): Meilleur film camerounais aux Écrans noirs 2017.

  • Breach of Trust ( Rosaline Fonkwa, 2017)

  • Expression (Mussing Derrick Ten, 2017)

Advertisements