FESTIVAL : “W.A.K.A”, l’incroyable tournée allemande du film

allemangne-waka-ellong-lefilmcamerounais-7.jpg

Trois ans après sa première diffusion en ouverture du Festival Écrans Noirs à Yaoundé, “W.A.K.A” de Françoise Ellong est toujours aussi sollicité dans les festivals du monde entier ! La Réalisatrice est en ce moment en Allemagne, où le film sillonne 8 villes allemandes.

C’est le Festival “FilmInitiav Köln” qui a relancé il y a quelques jours la grande aventure “W.A.K.A”. Dans un focus “Sisters in African Cinema” rassemblant plusieurs réalisatrices du continent, le film a été réclamé par huit villes allemandes qui souhaitent le faire découvrir à son public.

allemangne-waka-ellong-lefilmcamerounais-4.jpg

Cologne a donné le coup d’envoi des projections, réunissant un grand nombre de spectateurs qui ont apprécié le film et ont activement participé au jeu des Questions-Réponses.

allemangne-waka-ellong-lefilmcamerounais-3.jpg

Après trois jours passés dans cette première ville, Berlin a proposé trois autres projections en l’absence de la Réalisatrice qui a dû se rendre à Nuremberg, à Freiburg et continuera sa route à Münster et Wuppertal avant que le film ne soit une fois de plus montré sans elle à Hambourg et Oldenburg.

Des salles quasi systématiquement pleines découvrent “W.A.K.A” dont le tournage a eu lieu entièrement dans la ville de Douala de mi novembre à fin décembre 2012. Françoise Ellong partage toujours son étonnement de voir la popularité grandissante du film à mesure que les années passent.

allemangne-waka-ellong-lefilmcamerounais-11.jpg

Le Festival “Afrika Film Festival” initié par FilmInitiativ Köln existe depuis bientôt vingt-cing ans et propose des films de divers horizons du continent, avec toujours le même objectif : des films forts et de qualité.

allemangne-waka-ellong-lefilmcamerounais-1.jpg

Le Festival, c’est aussi des rencontres incroyables et des retrouvailles pour Françoise notamment avec le célébre acteur allemand Jo Weil, que la Réalisatrice a dirigé en 2011 à Londres dans son court-métrage “At Close Range” tourné en 35 mm !

Ainsi, Françoise a fait la connaissance des réalisateurs Nasib Farah (“Warriors from the North”), Teddy Goitom (“Afripedia”), Mohammed Ben Atia (“Hedi”) et des réalisatrices Monique Mbeka Phoba (“Soeur Oyo”), Leyla Bouzid (“À peine j’ouvre les yeux”) et de femmes incroyables activistes, chercheuses et engagées telles que Judy Nini Kibinge ou encore Beti Ellerson.

Advertisements