Tag Archives: christa eka assam

MUST READ : LFC célèbre le Cinéma contemporain

Impression

Alors que le Douala Art Fair célèbre la 1ère foire d’art contemporain et de design les 2 et 3 juin 2018 à Canal Olympia Bessenguè à Douala, LFC a lui aussi tenu à mettre à l’honneur le Cinéma contemporain camerounais. Un petit cadeau à nos LFCinéphiles et également aux amateurs d’art en général. 

Jean-Marc Anda, Christa Eka Assam, ou encore Tebo Njei, parmi tant d’autres. La  « Nouvelle Vague » du Cinéma camerounais a cela de particulier qu’elle est représentative d’une époque. Dans « Alma », Christa Eka Assam aborde subtilement un enjeu d’aujourd’hui, celui de l’attitude de notre société face aux violences faites aux femmes. 

Les thématiques plus anciennes sont entièrement re visitées. C’est au travers du cinéma d’action, encore balbutiant au Cameroun, qu’un Dr Nkeng Stephens (CAESAR) ou Rodrigue Fotso (Badluck) vont traiter d’injustices et de violences. Le Cinéma contemporain camerounais se veut donc une description clinique de la société, mais aussi par moment un cinéma engagé.

axel-abessolo-agora-fsa-serie-lefilmcamerounais-3
Screenshot “Bonne Nouvelle” de Gérard Désiré Nguélé

L’autre caractéristique de cette nouvelle mouvance cinématographique est le parti pris pour la qualité. Qualité de l’image, du son, mais aussi celle du jeu des acteurs. C’est le cas de Valery Nchifor, qui a fourni une belle performance dans le thriller court « 33 » de Tebo Njei. Un court-métrage dont la fin laisse la par belle à l’imagination, à l’image de ce cinéma nouveau, libre et parfois surprenant. 

Chez LFC, nous nous efforcerons toujours de partager avec nos lecteurs ce que cette “Nouvelle vague” propose de mieux.

M.N.

PEOPLE : Anurin Nwunembom, THE Actor à découvrir en images

anurin-nwunembom-acteur-cameroun-lefilmcamerounais-1

Méconnu à ce jour du grand public, Anurin Nwunembom est pourtant l’un des meilleurs acteurs de sa génération au Cameroun ! Un talent brut que nous souhaitons entièrement vous dévoiler aujourd’hui chez Le Film Camerounais et ce en images.

Anurin Nwunembom a récemment campé le rôle principal du court-métrage “ASHIA” de la réalisatrice de “W.A.K.AFrançoise Ellong (screenshot tiré du film en couverture), mais le film qui le dévoile réellement à un public s’appelle “NINAH’S DOWRY” de Victor Viyuoh, sacré Meilleur Film Camerounais lors de la 17ème édition du Festival Ecrans Noirs à Yaoundé. Il y campe le rôle d’un mari violent envers sa femme Ninah, qui part d’une principe que le fait de l’avoir dotée lui donne tous les droits sur sa personne.

Il collabore ensuite avec la talentueuse actrice et réalisatrice Christa Eka Assam dans un court-métrage controversé qu’elle a réalisé et dans lequel elle joue également intitulé “BELEH”, où l’acteur se glisse dans la peau d’un homme qui se retrouve littéralement enceinte à la place de sa femme !

BELEH Trailer – English Sub from Christa Eka on Vimeo.

L’autre film marquant tirée de sa filmographie sélective est le court-métrage “WALLS“, réalisé par Narcisse Wandji dans lequel Anurin Nwunembom incarne le rôle de Martin Méka, avocat et fils d’un père emprisonné qu’il doit défendre car accusé de détournement de fonds par l’entreprise d’énergie renouvelable à laquelle il a dévoué une grande partie de sa vie.

Enfin, le film le plus récent dans lequel l’acteur a joué est également un court-métrage réalisé par Patrick Timbé intitulé “LECON“. Anurin Nwunembom y donne la réplique à la charmante et prometteuse actrice Laura Onyama (Meilleure Actrice Camerounaise aux Ecrans Noirs 2016), dans le rôle d’un notaire venu annoncer une nouvelle particulière à la famille d’un défunt.

Le rejoindre sur Facebook / Instagram.